proposition 3 :

METtre un terme a la retraite
dans la precarite et redistribuer
les economies

COMMENT VOULONS-NOUS

DEFENDRE UNE RETRAITE DIGNE POUR TOUS ?

Revaloriser les retraites et augmenter le montant des petites retraites

Les mesures d’économies générées des régimes spéciaux (près de 6Mds€ par an pour l’Etat) permettent de retrouver des marges de manœuvres pour augmenter les retraites, et en particulier les petites pensions.

Ainsi, nous relèverons le minimum contributif dès le 1er septembre 2020, jour de l’entrée en vigueur de notre réforme. Cela concernera également les petites retraites du régime agricole. Chaque Français, avec une retraite à taux plein, pourra percevoir un minimum de base de 1000 €.

A l’inverse de la volonté gouvernementale, l’ensemble des retraites sera revalorisé chaque année au niveau de l’inflation.

Il s’agira de mesures de justice sociale, alors que les retraités ont perdu en moyenne 300€ de pouvoir d’achat par ménage et par an depuis l’élection d’Emmanuel Macron (hausse massive de la CSG en 2018, désindexation des pensions de retraites en 2019 et 2020).

Accompagner le financement de la dépendance en créant un pacte de solidarité financière entre le 3ème et 4ème âge

Les mesures d’économies générées par la suppression des régimes spéciaux pourraient utilement participer au financement de la prise en charge de la dépendance.

Ce pacte intergénérationnel serait un levier pour redonner de la confiance et de la sérénité aux Français à tous les âges de leur vie.